Les éditeurs de presse et le CFC lancent une nouvelle campagne de sensibilisation

publié le 02 mai 2017
 

Depuis le 24 avril, les éditeurs de presse, qui ont confié au CFC la gestion de leurs droits pour les rediffusions numériques de leurs contenus, font paraître dans leurs publications la campagne que celui-ci leur a proposée.


En savoir plus : Les éditeurs de presse et le CFC lancent une nouvelle campagne de sensibilisation >

> Rappeler aux entreprises et aux administrations que les contenus presse sont protégés par le droit d'auteur

Cette nouvelle campagne vise à rappeler à toutes les organisations que les articles de presse sont protégés par le droit d’auteur et que leur rediffusion dans un cadre professionnel nécessite la signature d’un contrat d’autorisation avec le CFC.

En effet, si le panorama de presse (« revue de presse ») demeure le support privilégié d’information interne et, par conséquent, la principale source de reproductions d’articles, les pratiques de rediffusion de l’information ont évolué ces dernières années avec le numérique, entendu aussi bien en termes d’offre des éditeurs que d’outils à la disposition des salariés pour partager des contenus.

Cela se traduit par une diversification et une banalisation des formes de rediffusions internes : échanges ponctuels d’articles entre salariés ou agents, copies de travail ou de documentation et constitution de bases de données partagées…

La campagne de sensibilisation qui vient de débuter appuie une vaste action menée auprès des entreprises et des administrations françaises, afin de leur permettre d’être facilement en règle avec la loi grâce à des contrats simplifiés et adaptés à l’évolution de leurs pratiques en matière de copie numérique d’articles de presse.

> Plus de 100 éditeurs participent déjà à cette campagne de presse

Contactés depuis le 20 mars 2017, 102 éditeurs ont à ce jour décidé de participer à cette grande campagne de presse.

Ce sont ainsi plus de 450 insertions presse multi-supports qui leur ont été fournies jusqu’à présent, pour des parutions prévues dans 122 titres print et 124 sites web.

 

Si, pour une plus grande visibilité, il était important que cette campagne débute simultanément dans le plus grand nombre de publications, elle a vocation à paraître le plus longtemps possible dans le plus grand nombre de supports.


Voir les visuels de la campagne de presse

En savoir plus sur les contrats proposés aux organisations